Posté le 22. août 2012 par Marc · Commenter · Catégories: A la journée, Bretagne, Randonnées
Points essentiels
  • Dénivelé cumulé : négligeable
  • Durée : 6h
  • Cartes utilisées : IGN 0418 ET
  • Date : 09 juillet 2012
  • Points forts
    • Paysages bretons (falaises,
      plages, mer, …)
    • Pas technique, peu dure, et
      pouvant être raccourcie
    • Accesible VTT
  • Points faibles
    • Chemin un peu détruit/caché dans
      Camaret et à sa sortie (villas en
      construction)
    • La fin un peu monotone

Bonjour à tous ! Après cette longue absence, cet été 2012 aura été l’occasion de beaucoup de randonnées. Pour commencer la série d’articles relatant ces faits, voici une randonnée réalisée en Bretagne début juillet.

Anse de Pen Hir

Anse de Pen Hir

Mon poussin et moi avons passé le début du mois de Juillet dans le Finistère, sur la presqu’ile de Crozon. Nous avons pu y faire (enter autres) une randonnée qui entoure la petite ville de Camaret-sur-Mer. L’itinéraire de 20km permet de longer les magnifiques falaises (Sud, Ouest) puis de traverser le port de Camaret et enfin de revenir par un coin plus vert. Notre point de départ pour cette rando est un des parkings de la plage de Kerloc’h.

Après avoir garé la voiture, nous partons vers l’Ouest en suivant le balisage du GR34. Nous longeons la côte et apercevons au loin la Pointe de Dinan. Le chemin s’élève peu à peu et nous finissons par marcher au bord de magnifiques falaises. Le sentier est large et permet à quelques VTT de profiter eux aussi du cadre. Le ciel est couvert mais la luminosité est très bonne (et même trop vu mes coups de soleil…).

Pointe de Pen-Hir

Pointe de Pen-Hir

Nous parvenons sans efforts jusqu’à la pointe de Pen-Hir ou nous retrouvons de trop nombreux touristes véhiculés. Après un pique-nique très envié de nos amis goélands, nous reprenons le chemin vers le Nord. Après avoir croisé le musée de la bataille de l’Atlantique, nous ratons une intersection qui permet de descendre vers la plage de Pen-Hat mais parvenons cependant à la curieuse maison (manoir) de Saint Pol Roux (ou tout du moins ce qu’il en reste).

Anse de Pen-Hat

Anse de Pen-Hat

Nous coupons alors à gauche pour rattraper le chemin perdu auparavant. Après avoir remonté le sentier au bout de plage, nous nous retrouvons frustrés, bloqués par un mur qui garde l’accès au sémaphore et à la pointe de Pen Hat. Visiblement il y a longtemps que le GR34 ne permet plus de passer par là. Nous poursuivons l’itinéraire vers le Nord et croisons encore d’autres blockhaus. Enfin, Camaret et son port s’offrent à nous. On peut voir la tour Vauban et Notre dame de Rocamadour.

Suivre le sentier devient plus ardu au bout du port. Après l’avoir longé, il ne faut pas rentrer sur la zone de pêche (à gauche au bout) mais commencer à monter (toujours sur goudron) avant de retrouver sur la gauche un balisage connu qui passe derrière plusieurs maisons assez récentes. Le sentier est alors caché de la mer par une haie. Il est possible finalement de prendre à droite après l’une des villas pour rejoindre la route pour quelques centaines de mètres (voir la carte pour plus de précision dans les explications).

Un chemin de champ quitte la route sur la droite (plein Sud) et permet d’attaquer la dernière phase de la randonnée. Attention, par temps de pluie, le chemin est très très boueux (bottes jusqu’aux genoux…), un sympathique local nous conseille un itinéraire parallèle tout proche et très légèrement à l’Ouest (15 ou 20m).

La fin du parcours est classique et reposante, et nous ramène enfin jusqu’à la voiture, ou nous profitons du soleil et de l’eau en cette fin d’après-midi ensoleillée.

Plage de Kerloc'h

Plage de Kerloc'h

Note : L’office de tourisme distribue visiblement des petits plans simplistes avec cet itinéraire, tant mieux !

Note 2 : Faire très attention à la traversée de la départementale 8 sur la toute fin du parcours, il y a eu plusieurs incidents ces dernières années.

La carte de la rando